Retour à la liste

Appels à communications

23/11/2017

4ème Edition du Colloque International de Recherche en Economie et Gestion (CIREG 2017)

Le Colloque International de Recherche en Economie et Gestion « CIREG » est devenu un carrefour annuel incontournable dans le panorama de la recherche en économie et gestion au Maroc. Les trois premières versions ont été l’occasion pour les chercheurs des cinq continents de présenter plus de 300 papiers de recherche sélectionnés en Stratégie, Finance, Marketing, Ressources humaines, Economie industrielle, Logistique, SI, Gouvernance des organisations, etc… Il est organisé par le CEREG (Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion) domicilié à l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Settat et porté par les 5 Labos: LRMC, SIAD, LASMO, LEFCG et LARFAGO. Le CIREG’17 se fixe comme ambition d’honorer l’Afrique, un continent plein d’espoir. Johnnie Carson, le Secrétaire d’État adjoint américain chargé des Affaires africaines a déclaré « L’Afrique représente la prochaine frontière de l’économie mondiale, Il faut que les investisseurs en soient conscients ». En 2011, les échanges commerciaux de la Chine avec l’Afrique se sont élevés à près de 160 milliards de dollars, ce qui fait du continent l’un de ses plus importants partenaires commerciaux. L’ensemble des indicateurs économiques africains ont été remarquables. Au cours de la dernière décennie, les échanges commerciaux de l’Afrique avec le reste du monde ont augmenté de plus de 200 %, l’inflation annuelle a été en moyenne de 8 % à peine, et la dette extérieure a diminué de 25 %. L’investissement étranger direct (IED) connaît une hausse de 27 % depuis plusieurs années. L’économie africaine progresse de 4,2 % en moyenne, selon un rapport de l’ONU publié en juin. La croissance économique de l’Afrique est stimulée par un certain nombre de facteurs. Il s’agit notamment de la fin de nombreux conflits armés, de l’abondance de ressources naturelles et des réformes économiques qui ont favorisé un climat plus propice aux affaires. Malgré plusieurs obstacles inhérents à l’histoire de l’Afrique et des africains, les économies africaines ne semblent pas prêtes de ralentir. Ernst & Young précise que cette « histoire doit être racontée avec plus de confiance et de persistance. » Mais il importe tout autant de veiller à ce que la croissance économique du continent crée également des emplois et permette d’extraire des millions de personnes de la précarité. C’est dans cette perspective que cette quatrième édition conçue sous le thème « l’Afrique du 21ème siècle », se donne pour objectif de stimuler des échanges de réflexions, relevant aussi bien de la sphère des sciences économiques & sociales en général que celle des sciences de gestion stricto sensu. Elle vise aussi à sensibiliser voire à fédérer une communauté internationale de recherche autour des problématiques liées aux enjeux de la croissance économique de ce continent, des défis des organisations privées et publiques qui y évoluent et de la structure des écosystèmes qui s’y créent. Il s’agit en particulier d’amener la communauté scientifique, les professionnels et les institutionnels à réfléchir autour de la problématique centrale de cette édition « quels sont les stratégies et les leviers d’actions qui devraient permettre aux économies et entreprises africaines de se repositionner dans l’échiquier de la compétition mondiale ? ».

Fatima Ezzahra SIRAGI - f.siragi@gmail.com