Retour à la liste

Nominations

19/05/2017

Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'Essec, nommé ministre de l'Education Nationale

Le gouvernement d'Edouard Phlippe se compose de Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'école de commerce Essec. Souhaitant développer une "troisième voie" pour l'éducation, il a été nommé le 17 mai ministre de l'Éducation Nationale.

Titulaire d'une maîtrise en philosophie (université Panthéon-Sorbonne) et d'un DEA en science politique (IEP de Paris, 1989), il est également docteur en droit (1993, université Panthéon-Assas) et agrégé de droit public.
Nommé recteur de l'académie de la Guyane en 2004, il est amené en 2006, à occuper le poste de directeur adjoint du cabinet du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il quitte le poste en 2007 pour devenir recteur de l’académie de Créteil, qui deviendra un laboratoire où sont expérimentées différentes mesures comme les conventions d'éducation prioritaires avec Sciences Po. Le 23 décembre 2009, il devient le directeur général de l'enseignement scolaire (DGESCO) de Luc Chatel au ministère de l'Éducation nationale. Depuis 2013, il est le directeur général du groupe Essec.

Dans son dernier ouvrage "L'école de demain", Jean-Michel Blanquer expose son idéal en matière d'éducation, basé sur un principe d'autonomie très fort : priorité aux premières années de la scolarité, proposition de diviser par deux la taille des classes dans les zones d’éducation prioritaire, stages de remise à niveau l'été, études dirigées le soir pour les collégiens, réforme du baccalauréat,...

Vincenzo Vinzi, doyen des professeurs, prend la direction par intérim de l'Essec. Un recrutement sera lancé par la suite.