Retour à la liste

Soutenances thèse

06/11/2019

La mobilisation collective des ressources humaines : un levier de pérennisation organisationnelle. Une approche contingente dans quatre organisations festivalières

Les festivals, organisations à la frontière entre la filière d’activités évènementielles et la filière des arts, de la culture et de la création, sont dans un environnement instable, turbulent et en constante métamorphose. En effet, les managers se doivent de jongler entre de multiples contingences économiques, technologiques, politiques ou encore sociétales (Soldo, 2018). Si la France compte plus de 3000 festivals, il n’en reste pas moins vrai qu’un nombre important d’organisations culturelles et en particulier de structures évènementielles, ferment temporairement ou définitivement comme l’illustre la « cartocrise - Culture française tu te meurs ». Ainsi, se pose la question de la pérennité de ces structures (Salaun, 2016) ; cette dernière représentant le principal défi pour les managers festivaliers. Face à ce contexte, ce travail doctoral a pour objectif de comprendre comment la mobilisation collective des ressources humaines peut être un levier en faveur de la pérennité des festivals. Plus particulièrement, nous proposons d’apporter des pistes de réponse à la problématique suivante : afin d’assurer leur pérennité, dans quelle mesure les organisations festivalières peuvent-elles favoriser la mobilisation collective de leurs ressources humaines ? En s’inscrivant dans le courant philosophique pragmatiste à la Dewey, ce travail mobilise la méthodologie de l’enquête. Plus particulièrement, le cadre théorique et conceptuel construit sur la base d’une étude pré-exploratoire, permet de formuler deux propositions de recherche. La première résulte d’une analyse pluridisciplinaire de la littérature où nous avons effectué un travail de recensement des spécificités des festivals, que nous avons ensuite synthétisées au sein de facteurs de contingence propres à ces organisations. De ce travail, résulte une première proposition de recherche : P1. Les festivals catalysent des spécificités qui peuvent être regroupées au sein de sept facteurs de contingence : identitaire, économique, territorial, temporel, organisationnel, téléologique et ressources humaines. La seconde proposition se concentre sur le concept de mobilisation collective. Si la mobilisation collective, grâce à ces impacts multidimensionnels importants, est une réponse pertinente face à l’enjeu de pérennité, il n’en reste pas moins vrai que la plupart des variables du concept apparaissent difficilement applicables au regard des facteurs de contingence des festivals. En ce sens, nous formulons une seconde proposition de recherche : P2. Les facteurs de contingence des festivals appellent à une adaptation du concept de mobilisation collective des ressources humaines. Ainsi, et sur la base de la construction d’un modèle tridimensionnel du concept de mobilisation collective des ressources humaines, nous proposons de questionner chacune des dimensions afin d’identifier : (1) les formes d’expression, (2), les sources et (3) les impacts de la mobilisation collective des ressources humaines festivalières. Notre objectif est d’identifier par le biais de l’étude empirique des variables de la mobilisation collective contingentes aux festivals. Pour ce faire, nous avons mobilisé l’étude de cas comme stratégie de recherche car elle offre une compréhension fine et holistique des phénomènes étudiés. Plus particulièrement, quatre festivals furent l’objet de l’étude. Sur la base d’entretiens semi-directifs (n=77), d’observations directes non participantes (n=22) et de données secondaires internes et externes (n=37), nous avons réalisé une analyse thématique afin d’explorer les propositions de recherche et ainsi répondre aux différentes questions. De cette analyse découlent différents résultats venant enrichir le cadre théorique et conceptuel relatif aussi bien aux contingences festivalières qu’à la mobilisation collective. Enfin, sur la base de l’analyse des résultats, différents apports, limites et voies de recherche sont formulés.

Djelloul Arezki - Djelloul.arezki@univ-amu.fr

Lieu de la soutenanceInstitut de Management Public et Gouvernance Territoriale - Aix Marseille Université

Date de la soutenance22/11/2019

Directeur de thèsePr Robert Fouchet

Mots clésFestival, évènement, facteur de contingence, mobilisation collective des ressources humaines, pragmatisme