Liste CNRS

Catégorisation des revues en Économie et en Gestion


Section 37 (Économie / Gestion) du Comité National de la Recherche Scientifique
Novembre 2014

Introduction par le Président de la section 37 (mandature 2012-2016)
Jean-Benoît Zimmermann, Directeur de recherche au CNRS


La liste des revues, héritée des mandatures précédentes de la section 37 du Comité National de la Recherche Scientifique est désormais devenue un outil de référence incontournable et largement reconnu au plan français mais aussi international.
Une telle liste n'a de valeur que dans la mesure où elle vit, c'est-à-dire qu'elle peut suivre et s'adapter aux évolutions du paysage des publications scientifiques dans lesquelles de nouvelles revues apparaissent, d'autres disparaissent, d'autres montent en qualité du fait de leur politique éditoriale ou aussi de la manière dont la communauté scientifique se les approprie, d'autres baissent en niveau ou en visibilité. Il est important que la liste de la Section 37 puisse refléter ces changements et fournir aux chercheurs et aux institutions une référence qui, si elle peut être contestée, s'efforce tout de même de refléter le point de vue de la communauté scientifique.
C'est un exercice difficile et délicat auquel les précédentes mandatures se sont confrontées et pour lequel elles ont mis en œuvre diverses méthodes, aucune d'entre elles ne pouvant prétendre à la perfection. Tout simplement parce que les appréciations évidemment trop raccourcies que peut fournir une telle liste sur des revues scientifiques (présence ou non sur la liste et rang de classement), sont évidemment des appréciations très réductrices et qui ne sont pas exemptes de subjectivité. Tout comme nos prédécesseurs, nous en avons pleinement conscience et la mise-à-jour de la liste est une tâche que nous souhaitons accomplir le plus honnêtement possible et sans nier que nous ne sommes pas à l'abri d'erreurs d'appréciation.
Par ailleurs et de manière complémentaire, il nous semble important de ne pas investir cette liste d'un pouvoir d'évaluation démesuré. Si elle permet des indications utiles pour estimer le niveau des publications d'un chercheur ou d'un laboratoire, elle ne dispense aucunement l'évaluateur d'entrer dans le contenu des travaux et des publications. Il faut distinguer l'outil que constitue la liste et l'usage qui en est fait et, concernant celui-ci, la Section 37 rejette l'idée d'une utilisation purement comptable et par trop mécaniste.

Téléchargez le document