Offres d'emplois
contrat doctoral

Développement Durable et RSE

Date : 24/05/2024

Contrat doctoral IAE La Rochelle

La Rochelle Université
La Rochelle
Partager cette offre

Présentation de l'établissement :

La Rochelle Université est une université pluridisciplinaire créée sous la forme d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, par le décret n° 93-77 du 20 janvier 1993. L’établissement est organisé en trois composantes : le Pôle Licences Collegium, l’institut LUDI (Littoral urbain, durable et intelligent), et l’institut universitaire de technologie (IUT). L’université compte en son sein 8000 étudiants, inscrits dans quatre domaines (Arts, lettres, langues ; Droit, économie, gestion ; Sciences humaines et sociales ; Sciences, technologies, santé). Elle regroupe 10 unités de recherche et participe à huit structures fédératives et réseaux de recherche. L’université compte en son sein une école doctorale pluridisciplinaire, dénommée Euclide.

Description du poste :

La Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique (BPACA) soutient la Fondation la Rochelle Université pour la création d’une chaire de recherche « Valeurs coopératives et RSE ». Dans ce cadre, La Rochelle Université propose un contrat doctoral de 3 ans qui vise à interroger les spécificités des modèles coopératifs dans le domaine bancaire, et ses liens avec la RSE. Le sujet de la thèse, co-dirigée par les Professeurs Pierre Labardin et Thierry Poulain-Rehm, sera le suivant : « Valeurs coopératives et RSE. Le cas du secteur bancaire ».

Au XIXe siècle, à côté des grandes banques commerciales qui se constituent, se créent des banques coopératives. Leurs noms sont aujourd’hui bien connus (BNP-Paribas ou Société Générale pour les unes, Groupe BPCE, Crédit Mutuel, Crédit Agricole pour les autres) et ces deux modèles ont perduré en se recomposant. Les banques coopératives ont fondé leur identité et leur spécificité sur leur volonté de ne pas rechercher le profit pour les actionnaires, mais au contraire au profit des sociétaires et d’un territoire. Cette co-existence de modèle n’est pas propre à la France et on le retrouve dans de nombreux pays européens et au Canada.

La thèse vise à interroger la réalité de cette différence en interrogeant de façon comparative les pratiques des banques commerciales et coopératives sur la répartition du profit et les pratiques RSE, en les reliant, notamment, à la composition des conseils d’administration et à leur évolution dans le temps. Une approche quantitative et/ou prosopographique pourra être envisagée.

Il est envisagé de constituer un corpus historique de banques françaises et internationales de 1945 à nos jours en fonction de la disponibilité des données. En construisant un tel corpus, la recherche doctorale a pour objectif d’analyser les différences entre banques commerciales et banques coopératives et de comprendre les singularités de ces dernières.

Profil recherché / Compétences requises

La thèse s’inscrit dans le champ des sciences de gestion et du management avec une spécialisation en comptabilité et gouvernance. Le futur doctorant disposera d’une expertise dans ces champs, mais un profil pluridisciplinaire, présentant également une appétence pour l’interdisciplinarité, sera apprécié. Une formation à et par la recherche (master à orientation recherche, DU recherche) constituera un atout supplémentaire.

Documents à transmettre

Curriculum vitae et lettre de motivation à adresser aux Professeurs Labardin et Poulain-Rehm.

Contact :

Partager cette offre

Publier une offre d'emploi

Offres récentes

Abonnez-vous à notre newsletter !

(*) Champs obligatoires