Offres d'emplois
enseignant

Autres

Date : 15/06/2023

Enseignant-Chercheur en droit et régulation des plateformes, de l’IA et des données, à Télécom Paris

Télécom Paris
Palaiseau
Partager cette offre

Présentation de l'établissement :

Qui sommes-nous ?

Télécom Paris, école de l’IMT (Institut Mines-Télécom) et membre fondateur de l’Institut Polytechnique de Paris, est une grande école du top 5 des écoles d’ingénieurs généralistes françaises.

La Raison d’Être de Télécom Paris est de former, imaginer et entreprendre pour concevoir des modèles, des technologies et des solutions numériques au service d’une société et d’une économie respectueuses de l’humain et de son environnement.

Désireuse de fournir aux enseignants chercheurs comme aux étudiants un environnement propice à l’épanouissement de tous, l’école est volontairement et durablement engagée dans un plan ambitieux de transition sociale et écologique et œuvre à ce titre à une plus grande féminisation du corps des enseignants chercheurs ainsi qu’à réduire les disparités entre les hommes et les femmes.

Avec des enseignements et une recherche d’excellence, Télécom Paris est au cœur d’un écosystème d’innovation unique fondé sur la transversalité de sa formation, de ses départements de recherche et son incubateur d’entreprises.

Description du poste :

Une opportunité rare de rejoindre l’une des meilleurs écoles d’ingénieurs du numérique en France pour conduire des recherches sur la régulation de l’IA, des données et des plateformes. Télécom Paris regroupe des chercheurs de niveau international en informatique et sciences des données, économie, management, sociologie et droit, ce qui fournira au futur enseignant-chercheur en droit une plateforme de choix pour s’imprégner des aspects techniques et économiques des technologies numériques, et monter des projets de recherche pluridisciplinaires autour de la régulation de ces technologies.

CONTEXTE SCIENTIFIQUE
Après la première phase de la régulation de l’internet (2000 – 2010), et celle des données à caractère personnel (2016 à présent), la régulation du numérique entre dans une troisième phase, marquée par la régulation des plateformes numériques structurantes, de l’IA et des grands espaces de données partagées. Les nouveaux enjeux de régulation concernent le contrôle des pratiques de plateformes, la protection contre la désinformation, la réduction de discriminations algorithmiques à grande échelle, la préservation de l’autonomie et des contrôles humains, la mise en place de grands espaces de données partagées sans compromettre la protection de la vie privée. L’émergence de très grands modèles l’IA dits « de fondation » pose la question de risques systémiques, des menaces pour la démocratie et la sécurité nationale.

Résoudre ces problèmes nécessite une approche pluridisciplinaire, combinant à la fois des expertises juridiques, économiques, sociologiques et informatiques. Les ingénieurs et tous les publics étudiants que l’on forme (master, etc.) doivent être sensibilisés à ces enjeux et aux solutions à leur portée pour les résoudre.

Les ingénieurs du numérique devront comprendre les objectifs de la régulation, de manière à incorporer ceux-ci dans leurs solutions techniques (par ex. « privacy by design », « ethics by design »). De manière réciproque, les juristes devront comprendre les fondements technologiques des activités numériques pour concevoir des exigences de régulation opérationnellement efficaces. En matière de régulation du numérique, le législateur fixe les objectifs à atteindre, délègue aux autorités de régulation et aux acteurs du secteur le soin d’effectuer des analyses de risques, et proposer des solutions pour minimiser ceux-ci. L’ingénieur, le juriste, l’économiste et le sociologue de régulation, deviennent co-constructeurs des solutions de régulation.

C’est dans cette optique que Télécom Paris recrute un enseignant chercheur en droit et régulation du numérique, pour donner à tous les publics étudiants que nous formons les clés pour comprendre la régulation des données, des plateformes et réseaux, et de l’IA, et pour mener des recherches au niveau international sur les enjeux et approches de régulation du numérique.

Au niveau international, les recherches en « law and technology » sont en plein essor, que ce soit sur la régulation de l’IA, la régulation des plateformes, ou la régulation des données. Les angles de recherche privilégient tantôt le respect des droits fondamentaux, tantôt l’analyse économique de la régulation, tantôt l’efficacité des solutions techniques. L’équipe pluridisciplinaire de Stanford sur les modèles IA de fondation est emblématique des recherches interdisciplinaires sur ces sujets, et le rôle important joué par les professeurs de droit dans ces recherches. La personne recrutée animera des recherches pluridisciplinaires en supervisant des doctorants au sein d’IP Paris, en présentant des papiers de recherche dans des conférences internationales, et en développant des relations avec des universités étrangères prestigieuses.

La personne recrutée s’intégrera dans une équipe NOS (numérique, organisations et société) multidisciplinaire, qui a plusieurs programmes de recherche dans le domaine de l’IA éthique (Operational AI Ethics, projets ANR), des coopérations à l’international (Ottawa, Edinburgh) et en France avec des institutions prestigieuses (HEC, Paris 1 Panthéon Sorbonne). Nous maintenons des interactions fortes avec d’autres équipes en économie, human-computer interactions, maths appliquées, sciences informatiques, etc. L’équipe NOS regroupe des enseignants chercheurs en sociologie du numérique, en sciences de gestion, et en droit, qui travaille autour de quatre axes : (i) gouvernance et régulation du numérique, (ii) citoyenneté numérique et participation, (iii) numérique soutenable et responsable, et (iv) transition numérique, nouveaux modèles d’organisation et avenir du travail. La personne recrutée s’insérera dans le premier axe, ainsi que dans l’axe régulation du laboratoire UMR i3 (Institut interdisciplinaire de l’innovation – CNRS 9217).

MISSIONS ET ACTIVITÉS
Enseignement :
La personne recrutée devra participer aux enseignements dans le domaine du droit et régulation du numérique.

Recherche :
Nous recherchons quelqu’un dont les principales expertises soient la régulation des données personnelles et non-personnelles, la régulation des plateformes et réseaux, et la régulation de l’intelligence artificielle.

Animation :
La personne recrutée devra participe et contribuer à l’animation scientifique du Groupe qui l’accueille (séminaires, soutenances, jurys).

Participation à la notoriété de l’Ecole et de l’Institut Polytechnique de Paris :
La personne recrutée devra publier les résultats de ses travaux de recherche et réaliser des présentations et des conférences ; s’impliquer dans les sociétés savantes ou professionnelles et entretenir des relations étroites avec les institutions académiques, les centres de recherche et les entreprises.

Profil recherché / Compétences requises

Le ou la candidate aura une formation en droit d’au moins masters 2, avec de préférence un diplôme ou expérience hors de France (type LLM). Il ou elle disposera en plus d’un doctorat, soit en droit, soit en économie. Une première expérience de chercheur(e) (post-doc) en droit et régulation du numérique, ainsi que des publications en revues internationales avec comité de lecture, seront attendues.

Formation :
Doctorat ou équivalent ;

  • Fonctionnaire appartenant à un corps recruté par la voie de l’École Polytechnique ou de l’ENA ou ancien élève de l’École Normale Supérieure avec expérience professionnelle ≥ 3 ans ;
  • Diplôme d’une École d’ingénieurs ou de commerce et de gestion ou équivalent avec expérience professionnelle ≥ 5 ans

Compétences, connaissances et expériences indispensables :

  • Connaissances approfondies,
  • théoriques ou appliquées,
  • dans son domaine Maîtrise de l’anglais.

Compétences, connaissances et expériences souhaitables :

  • Expérience post-doctorale ou internationale dans un laboratoire académique ou industriel appréciée ;
  • Expérience de l’enseignement.

Capacités et aptitudes :

  • Capacité à travailler en équipe, qualités relationnelles ;
  • Qualités pédagogiques ;
  • Aptitude à la rédaction et à la synthèse.

Documents à transmettre

Envoyer dans un fichier unique :

  • un CV détaillé (max 2 pages)
  • une lettre de motivation
  • un rapport d’activités (tableau des activités) en recherche (encadrement, problématique, …), en enseignement (titre, volume, …) et tâches collectives (max 4 pages)
  • descriptif d’enseignement (résumé des activités, projet d’enseignement de niveau universitaire et de formation continue) (max 4 pages)
  • descriptif de recherche (résumé et résultats des activités, projet de recherche) (max 4 pages)
  • copie des 3 meilleures publications, liste de publications noms et adresses mail de deux personnalités qualifiées pouvant donner un avis éclairé sur la candidature

Contact :

Partager cette offre

Publier une offre d'emploi

Offres récentes

emlyon Business School

Abonnez-vous à notre newsletter !

(*) Champs obligatoires