Publication FNEGE

Les programmes doctoraux de gestion en France à l’heure de la mondialisation

Type : Études
Année de publication : 2017
Auteur(s) : ALBOUY Michel, MARTINET Alain Charles

Au cours des dernières années, le paysage doctoral en gestion s’est considérablement complexifié et diversifié. Le « doctorat ès sciences de gestion » délivré par les universi- tés publiques françaises n’est plus le seul diplôme de niveau doctoral puisque sont ap- parus des Ph.D. délivrés par des écoles privées ou consulaires, des DBA, des Executive DBA et même des Executive Ph.D. à côté des traditionnels Ph.D. anglo-saxons. Dès lors, une grande diversité marque les produits des recherches doctorale comme leurs processus d’élaboration et de formation. Le contenu des thèses est assez variable, y compris au sein d’une même catégorie, comme en atteste l’apparition de thèses sur articles et/ou « papiers ». Les processus sont devenus également assez divers avec le remplacement des DEA par les masters recherche et les séminaires d’ED, des forma- tions DBA plus ou moins denses…

A cela s’ajoute pour le cas français, la réforme de l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation doctorale et son impact sur l’organisation des doc- torats. Selon cet arrêté « La formation doctorale est une formation à et par la re- cherche et une expérience professionnelle de recherche. Elle conduit à la production de connaissances nouvelles. Elle comprend un travail personnel de recherche réalisé par le doctorant. Elle est complétée par des formations complémentaires validées par l’école doctorale. Elle porte sur des travaux d’intérêt scientifique, économique, social, technologique ou culturel. Elle est sanctionnée par la délivrance du diplôme national de doctorat. Le diplôme, délivré par un établissement public d’enseignement supérieur accrédité, confère à son titulaire le grade et le titre de docteur ». Cette réforme qui a donné aux COMUE (Communauté d’universités et d’établissements) le rôle d’organiser les formations doctorales a permis à certaines grandes écoles de commerce de s’insé- rer dans les formations doctorales délivrant le titre de docteur.

La présente étude, réalisée à la demande de la FNEGE, ne vise pas à élaborer un « avis normatif », encore moins à faire un « palmarès » des formations doctorales, mais à faire le point sur ces évolutions, à situer les différents types de doctorat, à tracer les tendances et les évolutions et, éventuellement, à dégager les principaux critères permettant de situer un bon doctorat selon les différentes catégories.

Etude réalisée par Michel ALBOUY, Professeur émérite à l’Université Grenoble Alpes et Professeur senior à Grenoble Ecoles de Management et Alain Charles MARTINET, Professeur émérite à l’Université de Lyon

Partager :

Membre du réseau FNEGE

17 mai 2024

Webinaire « Parution de la troisième édition de l’Observatoire de la Transformation Digitale »

Actualités Réseau

23 mai 2024

La castocratie mondiale

23 mai 2024

Une sécurité publique efficace et responsable ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

(*) Champs obligatoires