Publication FNEGE

Observatoire des thèses 2021 – Parution 2022

Type : Observatoires
Année de publication : 2022
Auteur(s) : DES GARETS Véronique

Cet observatoire recense 308 thèses de doctorat soutenues dans 50 établissements en 2021 et rattachés  à une école doctorale. Il a été rédigé par Véronique des Garets, Professeur, Université de Tours.

Sans prétendre à un recensement exhaustif des thèses soutenues et s’appuyant sur dix années d’existence de l’Observatoire des thèses en sciences de gestion, l’objectif de ce document est de mettre en évidence quelques tendances dans la production des thèses de doctorat en sciences de gestion.

Tout d’abord, les docteurs ont entre 26 et 68 ans, et, en moyenne, 36 ans. Le taux de féminisation des docteurs en sciences de gestion reste stable (53,7%). 59% des thèses ont été dirigées par au moins une femme soulignant la féminisation croissante des encadrants qui accompagne la féminisation du corps des enseignants-chercheurs en sciences de gestion et du management. Ces thèses ont été soutenues dans 50 établissements différents contre 61 en 2018, confirmant ainsi la réduction du nombre d’établissements de soutenance en phase avec le regroupement des universités.

L’Ile-de-France est la région qui produit le plus de thèses avec 37% des thèses soutenues mais c’est AixMarseille Université qui devient le premier établissement de soutenances de thèse en sciences de gestion en 2021.

Un tiers des thèses sont rédigées en thèses sur essais, ce qui confirme le taux constaté en 2020. Le champ disciplinaire de la stratégie est celui qui a connu, cette année encore, le plus de soutenances de thèse (32% de l’ensemble des thèses soutenues dans ce champ) et la finance connaît une progression également aux dépens de CCA, logistique et systèmes d’information qui représentent de plus faibles parts parmi l’ensemble des thèses soutenues.

La part des thèses comportant une dimension internationale se rétablit avec 21% des thèses. On peut penser que l’atténuation de la crise sanitaire est une cause de ce rétablissement, les déplacements des étudiants étrangers et le développement de la visioconférence ayant facilité les soutenances.

Les dimensions PME et Management Public sont en fort développement en 2021 et atteignent des niveaux rarement constatés depuis la création de l’observatoire en 2011.

En 2018, l’observatoire des thèses a intégré pour la première fois les thèses de DBA. En 2021, 126 soutenances de DBA ont été recensées.

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Membre du réseau FNEGE

07 décembre 2022

14ème édition du Prix académique Syntec Conseil de la Recherche en Management

Actualités Réseau

08 décembre 2022

Numéro spécial « L’intelligence économique en Afrique(s) »

08 décembre 2022

GEM&L Call for papers 2023 Conference